Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

Souvenange, devenir photographe bénévole

logoSouvenange est une association loi 1901, reconnue d’intérêt général, qui a été créée en novembre 2014 par Hélène Delarbre et son conjoint, Jean Faugeras.

Hélène explique sur la page de l’association comment Souvenange est née:

La naissance de cette association a été la rencontre entre deux éléments de ma vie. Ma première fille, Jeanne, est décédée in utero et née sans vie le 30 octobre 1999. Et plus tard, bien plus tard, je suis devenue photographe. Quand j’ai croisé par hasard le site de l’association américaine de photographie du deuil périnatal, je me suis dit qu’un tel maillage de territoire devrait exister en France.
En parallèle, ma deuxième fille m’a demandé à voir une photo de sa grande-petite sœur. Mais je n’avais rien de montrable … seulement deux polaroïds de qualité médiocre, flous, sous-exposés, affreux !
C’est comme ça que je me suis lancée dans la grande aventure associative, avec mon mari, soutenue par nos enfants. Je voulais qu’aucun parent, qu’aucun enfant de la fratrie, ne soit plus privé de ce premier et dernier souvenir tangible.

Les photographes (amateurs ou professionnels) peuvent intervenir bénévolement de deux façons. D’abord au niveau de la retouche d’images réalisées par les parents ou le personnel médical. Ensuite ils peuvent intervenir dans les maternités ayant signé une convention avec l’association, pour photographier le bébé décédé, si les familles le souhaitent.

L’association se fait largement connaître auprès des parents qui ont besoin d’aide. Et pour pouvoir répondre à ces demandes, elle a besoin de photographes/retoucheurs ! Si vous souhaitez apporter un peu de lumière aux familles endeuillées, contactez Hélène. Pour rejoindre l’association il vous faudra adhérer (la cotisation est de 15€ pour l’année) et vous rejoindrez ensuite le groupe de bénévoles. Hélène et Jean vous expliqueront les démarches à réaliser pour chacun des projets. Il est très gratifiant d’apporter autant de joie aux parents.

Et pour finir de vous convaincre de rejoindre Souvenange, voici le merveilleux témoignage de Damien Jouillerot, parrain de l’association.

damienJ’ai toujours voulu être papa. J’ai eu la chance de le devenir jeune puisque, à 22 ans, Gabin est entré dans ma vie. Dès ce jour, j’ai commencé à avoir peur pour lui. Et depuis 8 ans, je mouche son nez à chaque égratignure. Quand on m’a proposé de devenir le parrain de Souvenange, je n’ai pas hésité. Bien sûr que, sur la forme, ça peut être étrange de prendre en photo un nouveau-né sans vie. Mais une maman qui a porté 9 mois dans son ventre un petit locataire, qui l’a couvé comme une louve, a le droit de mettre un visage sur son enfant. Elle a le droit d’emporter avec elle un souvenir. Une photo ne remplacera jamais la perte d’un être, mais je pense qu’elle aide à panser quelques plaies. Sans oublier le courage de ces photographes. Car il en faut. Ce sont des infirmières à leur façon ! Voilà pourquoi je soutiens Souvenange. Parce que l’altruisme est certainement le remède à ce monde morose actuel ! Ils ou elles permettent à des familles de faire leur deuil et de se rappeler à quel point leur bébé était un joli mélange d’eux. Merci, Souvenange. J’arrive à croire qu’il y a encore de belles personnes sur Terre grâce à vous.

Photo ©Lisa LESOURD

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest
  • 07/07/2016 - 19:56

    Chloé Dagnault - Bonjour,

    Je suis une photographe de formation qui souhaite faire du bénévolat pour un organisme qui me tient à coeur comme le vôtre. J’aimerais soumettre ma candidature pour être photographe bénévole soit dans la grande région de Québec ou les régions voisines. Je peux me déplacer facilement et j’ai beaucoup de disponibilités.

    Pour me contacter pour des détails sur ma formation ou autres, n’hésitez pas à me réécrire ou à m’appeler au 418-655-1133.

    Au plaisir,

    Chloé DagnaultRépondreAnnuler

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs requis *

*

*