Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

Portrait de photographe – Hélène Douchet

Aujourd’hui c’est au tour d’Hélène Douchet de répondre à quelques questions pour nous permettre de faire plus ample connaissance. Hélène est une des pionnières françaises en photographie du nouveau-né telle qu’elle la pratique et elle a ouvert la voie en 2009.
Vous aurez la chance de bénéficier de son talent si vous vivez près de Lyon ou Mâcon.

hdouchet

C’est parti pour une interview entre questions pro et perso pour tout connaitre d’Hélène, ou presque 🙂

 

Photographe depuis 2009 tu faisais quoi avant et comment es-tu venue à la photographie ?
Pendant 1 an et demi, j’ai cumulé avec un poste de chef de projet en agence web. Ensuite j’ai souhaité passer moins de temps dans les trajets pour aller travailler et passer plus de temps avec mes enfants. Donc j’ai quitté le web : même si j’aimais beaucoup mon métier, les enfants étaient ma priorité. J’ai vraiment gagné en qualité de vie en passant moins de temps sur la route.

quentin-31

Tu étais une des premières françaises à proposer de la photographie de nouveaux-nés, pourquoi cette spécialité, pourquoi pas les mariages ou le reportage en entreprise ?
Elle a toujours existé mais pas sous la forme de « newborn posing » avec les bébés de moins de 15 jours comme on voyait sur les sites US. J’ai choisi ça parce que j’aimais travailler avec les bébés, évidemment, mais aussi parce que c’était « nouveau » et un véritable challenge de réussir. Il y avait très peu d’information disponible (même sur les sites anglophones à l’époque).
J’ai abandonné les mariages parce que ça ne me ressemble absolument pas. J’ai besoin de douceur, de prendre mon temps, pas d’être branchée sur le 220V en étant à l’affût du moindre truc sur une journée de mariage. Pour le reportage en entreprise, ça m’arrive d’en faire pour des clients mais le contact avec les enfants, ça reste vraiment mon truc.

marc-30

Es-tu consciente que tu as inspiré des tonnes de jeunes photographes ?
C’est gentil mais non. 😳 Ca me semble bizarre ayant moi-même été inspirée par ce qui existait aux USA et formée là-bas…. 🙂
J’ai conscience que c’était nouveau en France mais ça n’est pas comme si c’était nouveau tout court, je n’ai rien inventé.

Et quand tu étais gosse que rêvais-tu de faire « quand tu serais grande » ?
Des trucs super funky : médecin légiste, juge pour enfants. Vétérinaire aussi plus tard (plus classique). Et puis après quand il a été question de vraiment choisir, ça a été compliqué. Je ne savais plus. Choisir c’est renoncer. Comment renoncer à plein de choses que j’aimerais faire ?! Comment choisir ses études en étant à peine sorti de l’adolescence pour faire un job qui va nous occuper toute notre vie et prendre une part aussi importante dans notre avenir ?

paolo-5
Aujourd’hui après des années de pratique, de savoir-faire acquis, quelle est ta séance préférée (et pourquoi bien sûr) ?
C’est compliqué de choisir. Je pense que c’est lié à l’histoire des bébés plus qu’au résultat de la séance en lui-même. J’ai rencontré des bébés qui ont du affronter des choses bien plus dures que moi, qui ont frôlé la mort alors qu’ils n’avaient que quelques jours ou quelques mois. Et puis des couples qui ont vécu un parcours du combattant pour pouvoir enfin être parents. C’est très émouvant de documenter tout ça.

Dis moi, tu as des manies avant tes séances ?
Je dessine ce que je pense pouvoir faire. J’ai un script de séance réalisé pour chacune. Je ne m’y cantonne pas forcément parce que ça dépend beaucoup du bébé mais si tout est fluide, ça me donne un guide et des idées pour changer.
Ca m’aide aussi en fonction de l’âge du bébé que je vais photographier.

hdo_8696
Y a t’il quelque chose que tu n’aimes pas dans tout le process d’une séance ? Si oui quoi ?
Les lessives et le rangement ! Le studio ressemble à un champ de bataille après une séance nouveau-né. En général, j’ai 2 lessives à gérer derrière… Et ça, clairement, ce n’est pas ma tache domestique favorite (d’autant plus qu’on doit héberger des petits lutins parce que le panier familial se remplit dès que je le vide).  🙄

anna-antoine-11
Quand tu traites tes images tu fais quoi d’autres ? Tu manges des pépito 😉 ? Tu écoutes de la musique ? Tu jettes un œil sur FB ? Allez, dis nous tout…

Je ne travaille jamais dans le silence. Il y a au minimum un fond musical et je chante (genre Ride de Twenty One Pilots là tout de suite).
😀
Spotify est une application dont je suis incapable de me séparer aujourd’hui. J’ai accès à tellement d’artistes et de styles différents, des choses que je n’aurais jamais écoutées avant (du classique *contemporain* avec Max Richter par exemple), du classique tout court ou de l’électro, du rap français, etc alors que d’ordinaire j’écoute plus de l’indie – pop – rock.

Je bois du café (trop !), plus par habitude que par besoin…

Je me lève pour aller câliner le chat, le chien… Et je reviens chanter devant mon écran en éditant les images.

evan-31
Et d’ailleurs pourquoi préfères-tu les pépito, les Granola c’est bien meilleur ?!
J’ai grandi avec les Pépito. J’ai même monté un poney qui s’appelait Pépito ! Pépito c’est la vie… Les Granola c’est pas mal mais les Pépito, c’est plein de souvenirs d’enfance. Donc Pépito 1 – 0 Granola.

Si tu devais faire un choix unique et définitif : Couleur ou N&B ?
N&B sans aucun doute.
Ce qui est assez drôle, c’est que mes enfants ne comprennent pas ce choix pour les photos personnelles. « Mais pourquoi c’est gris comme sur les vieux films, maman ? »

basile-29

Qu’est-ce qui peut te donner la pêche un matin où tout va mal ?

Je ne sais pas. Tout ne va pas mal (pour moi) alors c’est difficile d’avoir un truc spécial 🙂
Des fois on a des soucis qui s’accumulent, il faut garder le cap et ça va mieux après. Je n’ai pas de truc ou alors mon truc, c’est d’accepter d’être triste/en colère à un moment donné et puis de me dire que non, tout ne va pas mal ou que ça ira mieux demain ou dans une semaine. 🙂

Si tu n’avais qu’une seul conseil à donner à un(e) photographe débutant(e) lequel ce serait ?
De bien se renseigner sur les spécificités des nouveau-nés, d’être patient(e) aussi et tolérant avec soi, avec ses erreurs (sauf sur la sécurité, pas le droit à l’erreur, vous avez aussi le droit de dire non aux clients).

adam-12
Allez, la question 4e dimension… tu peux passer une journée dans la peau de trois autres photographes, lesquels ? Et d’une célébrité ?

– Doisneau
– Annie Leibovitz
– Diane Arbus

Et pour la célébrité… Lady Gaga. J’adore le personnage et sa musique. Eh oui. 😉

Merci Hélène !

Découvrez ou re-découvrez le travail d’Hélène en visitant son site internet et suivez son actualité sur sa page Facebook

 

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs requis *

*

*