Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

Portrait de photographe, Estelle Chhor

Aujourd’hui, entrevue avec Estelle Chhor, membre de l’APSNN, photographe à Chevreuse dans les Yvelines.

Estelle-Chhor-photographe-portrait-16555

 

1- Une petite présentation pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je suis Estelle, 36 ans, photographe à temps plein depuis 2014, et heureuse maman de 4 enfants, deux garçons (Nhoa 9 ans, et Kenzo 6 ans) et deux filles (Emy et Lou-Anh, 6 ans).

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 7Estelle-Chhor-Interview-APSNN 8

2 – Comment es-tu arrivée à la photographie de nouveau-né et depuis quand ?

En 2010, la naissance de mes triplés à 6 mois de grossesse, a marqué un grand tournant dans ma vie. Trois bébés grands prématurés, à la santé fragile et incertaine… cela m’a fait voir la vie d’une manière différente. Cela m’a rappelé l’importance de tous les instants d’une vie, aussi simples soient-ils, d’un regard rempli d’amour, d’une petite main serrant la mienne, d’un câlin en peau à peau.

Cette difficile étape, a provoqué en moi le besoin de figer tous leurs premiers moments de vie. L’envie de créer un patrimoine photographique familial, et transmettre à mes enfants, des images du début de leur propre histoire.
Mes enfants ont été mes tout premiers modèles, et lorsque je me suis lancée en 2014, c’est tout naturellement que j’ai souhaité me spécialiser dans la photographie de nouveau-nés. Ma rencontre avec Hélène Douchet, avec qui j’ai suivi une formation individuelle quelques mois plus tard, m’a confortée dans mon choix de spécialisation.
J’aime la pureté, la douceur, la beauté parfaite de chacun de ces petits êtres. Je suis vraiment très heureuse d’avoir la chance de créer des images d’une telle valeur émotionnelle pour les parents.
Cette spécialité est pour moi l’une des plus intéressantes. Certainement parce que c’est aussi l’une des plus exigeantes ! La photographie de nouveau-né demande une grande patience, du respect, de la douceur, de la concentration, sans oublier la créativité… Chaque séance est pour moi un nouveau challenge, et c’est ce qui me plaît !

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 11

3 – Comment arrives-tu à gérer ta vie de famille (nombreuse) avec ton métier ?

Tout est question d’organisation 😉 Bon d’accord, je l’admets… Cela ne suffit pas, il faut aussi un peu d’énergie pour réussir à tout mener de front.
Avec un peu d’entraînement, le soutien sans faille de mon mari, beaucoup de passion, (*et un super aspirateur robot qui nettoie tout, tout seul…), je crois que j’y arrive plutôt bien ! Et puis, l’avantage lorsque l’on est chef de sa propre entreprise, et que l’on travaille de chez soi, c’est que l’on peut gérer son temps comme on le souhaite.
J’ai aménagé mon planning hebdomadaire en fonction de mes contraintes familiales, et je travaille donc beaucoup le soir lorsque mes enfants sont couchés.

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 5

4 – Est-ce que tu réalises d’autres types de séances que les nouveau-nés ?

Oui ! Parce que j’aime raconter en images la vie et ses émotions, je me suis orientée vers la photographie de famille au sens large : nouveau-nés, mais aussi maternité, enfance et mariage. C’est une vraie chance car je ne m’ennuie jamais !

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 13

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 1

5 – Quels types de séances préfères-tu et pourquoi ?

Les séances nouveau-né et famille sont ex-aequo dans la liste de mes préférences.
J’adore capturer les souvenirs des premiers jours de bébé, pour toutes les raisons évoquées plus haut, mais j’aime aussi beaucoup travailler avec les enfants. Leur spontanéité et leur énergie sans limite, m’inspirent des images naturelles et pleines de vie !

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 14

6 – Quels sont les photographes qui t’inspirent ?

Je trouve mon inspiration partout (dans la nature, dans la musique, dans l’art en général…), et pas seulement dans la photographie. D’ailleurs je me surprends souvent à observer la lumière et les cadrages, dans un film, par exemple.
Pour en revenir aux photographes, il y en a des centaines que je trouve incroyablement talentueux, et dont j’admire le travail, que ce soit en France où à l’étranger. Il est difficile de n’en citer que quelques uns…
Je vais donc m’en tenir aux photographes spécialisées en photographie de nouveau-né.
J’aime beaucoup le travail d’Erin Elisabeth pour son exceptionnelle maîtrise de la lumière. Celui d’Anya Maria pour les émotions qu’elle arrive à faire passer dans ces clichés de nourrissons. Je suis aussi sensible au style simple et minimaliste développé par Kristen Cook et Bethney Backhaus car elles mettent à merveille la beauté naturelle des bébés en valeur, sans chichi ni quelconque artifice.

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 3

7 – Si tu n’étais pas devenue photographe, quel autre métier aurais-tu fait ?

Très certainement celui que j’avais avant de me lancer dans la belle aventure de la photographie professionnelle…
J’étais acheteuse dans le commerce de détails, un métier également très prenant que j’exerçais avec passion.

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 6

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 12

8 – Quel est ton objectif de prédilection ?

Pour les séances nouveau-né, le Canon 100mm macro, sans aucune hésitation. J’en suis folle, et ne pourrais vraiment pas m’en passer ! Je l’utilise pour capturer tous les détails et les particularités qui rendent un nouveau-né si beau et si unique. Pour les autres types de séances, j’utilise principalement le Canon 35mm f1,4, et je l’adore également.

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 10

9 – Quel conseil donnerais-tu à une personne qui souhaite se lancer comme photographe ?

De ne surtout pas hésiter à se former, tout au long de son parcours, car on n’a jamais fini d’apprendre. Et puis de toujours écouter son cœur, et de travailler avec passion et bienveillance.

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 9

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 15

10 – Quel est ton plat préféré ?

La tarte aux pignons de ma mamie, la meilleure du monde !

Estelle-Chhor-Interview-APSNN 4

Nous vous invitons à découvrir le travail d’Estelle Chhor sur son site et sur ses pages Facebook et Instagram.

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest
  • 18/08/2016 - 11:19

    Claire Barbey - Bravo Estelle pour tout ce beau parcours.RépondreAnnuler

  • 19/08/2016 - 08:51

    majet - Bravo pour ce magnifique parcours et aussi pour le magnifique travail que tu proposes. C’est vraiment une chance de pouvoir venir immortaliser notre vie et aussi nos bout’chous pour en garder de précieux souvenirs.RépondreAnnuler

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs requis *

*

*