Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

Portrait de photographe : Aurore Létévé

Aujourd’hui faites ou refaites connaissance avec l’une d’entre nous qui nous a rejoins il y a quelques semaines :
Aurore Létévé 😉

 

1 – Dis-nous tout, d’où viens-tu ?

Mon parcours est un peu particulier au sens où je viens d’un monde qui est bien éloigné de celui de la photographie et des tous petits.
J’étais ingénieur de recherche en thèse dans un groupe automobile et les aléas des décisions stratégiques prises par les grands directeurs ont eu pour conséquence que les sujets de mes travaux ont été stoppés net pendant une très longue période. C’est un peu comme une mise au placard. Aller au travail sans rien avoir à faire de mes journées, ce n’était absolument pas pour moi. La photographie est alors entrée dans ma vie, totalement par hasard, au détour d’un virage du circuit véhicule d’un zoo bien connu en région parisienne : le Zoo de Thoiry. Aimant beaucoup les animaux, quelle n’était pas ma frustration quand je n’avais qu’un petit appareil photo compact et que mon beau père faisait de belles images avec son téléobjectif. C’est au retour de cette promenade que je suis passée chez une célèbre enseigne où « l’on ne peut qu’adhérer » pour m’offrir mon premier reflex. C’était en Avril 2012 et tout est parti de là !

2 – Qu’est-ce que la photo t’apporte le plus ?

Je dirai tout simplement que la photographie me donne les moyens de m’épanouir. Je suis heureuse quand je rends les gens heureux. J’aime pouvoir leur apporter quelque chose qu’eux- mêmes n’arrivent pas à avoir et la photographie est un excellent moyen de le faire.
Ma plus grande satisfaction, c’est lorsque les mamans (ou même les papas) versent une larme, je pleure alors même avec elles. J’ai ainsi le sentiment d’avoir servi à quelque chose.

3 – Petite tu rêvais de faire quoi ?

Petite, je voulais être designer automobile mais quand j’ai pris conscience que la proportion de designers qui dessinaient effectivement des voitures était extrêmement faible et que j’avais beaucoup plus de chances de me retrouver à dessiner des brosses à dents ou des lampes électriques, j’ai rapidement changé d’avis pour me tourner vers l’ingénierie couplée à la recherche.

4 – Post-traites tu en musique ? aurais tu une playlist à nous partager ?

Je dois dire que cela dépend des fois. Généralement j’écoute du Shiatsu ou des choses comme Ludovico Einaudi ou encore Agnès Obel ou London Grammar mais depuis peu, je découvre la fonctionnalité « flow » de Deezer et celui-ci me propose de jolies choses. Travailler en musique me permet de me mettre dans une bulle dans laquelle l’inspiration me vient beaucoup plus facilement et surtout rapidement (quand il s’agit de rédiger des textes notamment !). C’est un véritable plaisir !

5 – Comment te prépares tu avant une séance ?

Cela pourra peut-être surprendre mais il est vrai que j’ai une espèce de rituel. Pour les séances nourrisson, j’aime bien que le plus gros soit prêt la veille : le bean-bag avec les tissus installés dessus, les bonnets et les bandeaux préparés dans mon chariot, le boitier chargé et les cartes vidées. Le matin de la séance (je ne fais jamais plus d’une séance par jour sauf cas extrêmement exceptionnel, il a dû m’arriver deux fois de faire deux séances grossesse l’une derrière l’autre) je n’ai plus qu’à passer l’aspirateur dans mon studio et me préparer moi-même. Pour les autres séances, c’est un peu la même chose, je prépare les éléments la veille au soir.

6 – Si tu ne devais garder qu’une seule image, ce serait laquelle ?

Ce n’est pas facile de ne choisir qu’une seule image car j’en ai plein qui me viennent en tête au moment même où j’écris ces mots. Mais je dirai que c’est une des images de la séance que nous avons faite, mon homme et moi, avec Marie-Laure alias Blanc Coco Photographe, tout juste quelques jours après avoir pris la décision de nous marier. Cette séance était prévue en tant que simple séance photo de couple pour avoir de beaux portraits de nous dans un cadre qui nous tenait à cœur depuis de longues semaines. Mais elle a finalement pris une tournure particulière avec cette jolie notion de mariage en toile de fond.

7 – Et en voyage, tu pars plutôt avec ton iPhone ou ton reflex ?

Etant plutôt adepte de Samsung (leurs offres de remboursement régulières sont plutôt sympas) je n’ai pas d’iPhone mais il n’empêche que je ne peux pas partir en voyage sans mon reflex ET mon smartphone. Le smartphone, c’est pour presque toutes les photos (surtout quand on veut les publier sur Instagram 😉 ). J’utilise mon smartphone pour les photos spontanées. Et le reflex, c’est davantage pour les photos pour lesquelles je sais que je vais apporter des petites retouches derrière où alors quand je veux vraiment prendre le temps de réaliser mon image. Donc en réalité je suis vraiment un bon mélange des deux !

Petite précision, j’ai le dos fragile donc pour les grandes balades à pieds, le reflex reste dans son sac…

8 – Un souvenir qui t’a marqué en séance ?

C’est une bonne question, j’en ai plusieurs qui me viennent à l’esprit…
Pour le coté émotionnel, je pense à la fois à une maman qui a fondu en larmes pendant sa séance grossesse car je lui ai dit de penser à son bébé pour avoir des images naturelles ou encore à ce papa qui a suivi sa femme pour une séance photo de nourrisson (ayant vécu une très mauvaise expérience avec son photographe de mariage, autant dire qu’il l’a suivi à reculons…) et qui m’a presque prise dans ses bras lors de la séance de visionnage tellement il était heureux de voir sa petite princesse en photo.
Pour le coté plus drôle, je penserai à ma toute première séance nourrisson de l’année 2017 où presque tous les portraits en famille ont été réalisés avec un gros caca bien compact que le bébé avait « délicatement » déposé dans la main de sa maman au début de cette partie de la séance et qui est parfaitement invisible sur les portraits !

9 – Comment ou peut-être où te vois-tu dans 10 ans ?

Je ne sais pas trop. Probablement que je serai devenue une jeune Maman, si Dame Nature se décide un jour…, avec une (grande) maison voire même un chalet à la montagne pour baigner dans la nature verdoyante des pentes des Alpes. J’aimerais bien avoir un petit élevage de chats Bengale, j’apprécie tellement cette race !!

10 – Et au quotidien, tu es plutôt « cordonnier mal chaussé » – je ne sors jamais mon reflex, ou tu continues pour ton plaisir à photographier le quotidien ?

Je pense que je suis plutôt du côté des « cordonniers sont les plus mal chaussés » car je n’ai pas toujours voire même rarement le réflexe de faire des photos. Mais je me soigne !! Disons qu’avec Instagram, je prends de plus en plus l’habitude de faire des photos dans mon quotidien.

11 – As-tu des projets pour les années à venir ?

Après notre mariage civil cette année, nous préparons doucement notre cérémonie laïque prévue l’année prochaine. Pour la suite, nous verrons ce que l’avenir nous réserve ! 😉

12 – Pour finir, une destination que tu rêverais de visiter ?

Nous avons eu la chance d’aller à l’ile Maurice en Octobre 2016, nous aimerions explorer du côté de la Laponie pour notre voyage de noces. Un autre endroit qui me fait rêver, c’est la Nouvelle Zélande pour découvrir les terres des tournages du Seigneur des Anneaux.

Et si vous souhaitez la découvrir un peu plus, retrouvez là sur son site, sa page Facebook ou encore son compte instagram.

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs requis *

*

*