Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

L’Ostéopathie pour les nourrissons

L’ostéopathie est une méthode de soins basée sur des techniques de manipulations douces qui se concentre sur l’ensemble de la structure corporelle (les os, les muscles, les ligaments, les articulations et les viscères). Le dysfonctionnement ou le blocage de certains de ces éléments peut provoquer un inconfort corporel, une perte de mobilité ou un déséquilibre de l’état de santé.

Même si la grossesse et l’accouchement se sont bien passés, l’organisme d’un nourrisson a subi de nombreuses contraintes physiques qui peuvent perturber le fonctionnement normal de la structure crânienne et de son développement.

Si l’accouchement au contraire a été long et difficile avec l’emploi de forceps ou de ventouses par exemple, il peut être à l’origine de véritables traumatismes fonctionnels immédiats ou ultérieurs pour le nouveau-né.

Céline LAFFARGUE, Ostéopathe à Mouthiers-sur-Boëme en Charente a gentiment accepté de nous parler de son métier d’ostéopathe et de répondre à certaines questions que se posent les jeunes parents :

1W8A5116

Doit-on prévoir un avis médical avant de consulter un ostéopathe ?

En pratique non. Vous pouvez consulter sans avis médical.  Dans tous les cas, je fais toujours le lien vers un médecin ou un pédiatre, la prise en charge est toujours pluridisciplinaire.

A partir de quel âge peut-on consulter?

Il n’y a pas d’âge pour consulter. D’ailleurs de plus en plus de maternités prévoient des ostéopathes dans leur équipe pluridisciplinaire.

Quel est le moment de la journée idéal pour consulter ?

Tout dépend du motif de la visite. Si les parents consultent pour des problèmes de régurgitations, le mieux est de consulter à distance du dernier biberon ou tétée. Si c’est pour d’autres raisons, le mieux est de consulter après avoir faire manger bébé. Il sera beaucoup plus détendu et calme.

Existe-t-il des spécialisations nouveau-né en ostéopathie ?

Oui, il existe des formations post-graduées en ostéopathie pédiatrique et crânienne pour les ostéopathes qui souhaitent se spécialiser. Mais nous avons tous une base pédiatrique commune enseignée en école d’ostéopathie.

Quelle sont les raisons fréquentes des consultations ?

Ce sont souvent des problèmes de  régurgitations, de plagiocéphalie (aplatissement de la boîte crânienne), de torticolis de naissance et de coliques.

Quels signes peuvent amener à consulter ?  

Le premier signe doit être l’inconfort du bébé dans telle ou telle position. Par exemple, un bébé qui s’agace, grimace ou pleure lors du changement de sein pendant l’allaitement ou pendant la tétée au biberon. Ou bien un bébé qui n’aime pas être allongé. Cela peut être le signe d’un reflux sans régurgitations qui s’accentue en position horizontale. Ou bien lorsque les parents remarquent un gros décalage dans le rythme du bébé.

Retrouvez un monde de douceur sur http://www.cocoonphoto.fr

Quel est le déroulement de la séance d’ostéopathie ?

Je commence toujours la séance par une phase d’interrogatoire. Je consulte le carnet de santé du bébé et je commence par questionner la maman. Je lui demande comment elle a vécu sa grossesse, si elle a eu des complications ou des chocs émotionnels. Je m’intéresse également au rythme du bébé intra utéro Je l’interroge ensuite sur le déroulement de l’accouchement en détails. Comme par exemple la durée du travail ou le temps de passage de la tête vers la sortie etc.

En fonction de mon ressenti au premier contact du bébé, je sais si je vais allonger le bébé ou travailler en le gardant contre moi.

Pour les nourrissons, je ne suis pas à la recherche de blocage articulaires comme on peut l’imaginer fréquemment chez l’adulte. Le but étant de rééquilibrer le bébé et d’annuler ses tensions tissulaires. Il faut imaginer le nourrisson comme un ballon de baudruche rempli de liquide dont il faut stabiliser les flux. On peut également retrouver certains blocages mécaniques qui sont liés aux contraintes lors de l’accouchement, c’est souvent ce qui est à l’origine des torticolis de naissance ou les plagiocéphalies.

Quand la séance est terminée, je laisse un peu de temps au bébé pour réagir et libérer ses tensions. Ses réactions m’informent rapidement sur son relâchement. Cela peut se traduire par une sensation de chaleur un bâillement, des pleurs.

Nathan-02

Quelles peuvent être les réactions à la séance ?

Le bébé peut dormir beaucoup ou à l’inverse montrer une agitation inhabituelle pendant 2 ou  3 jours. C’est tout à fait normal, le corps a besoin de temps pour s’adapter et se remettre seul. C’est un des grands principes de l’ostéopathie. L’ostéopathe ne guérit pas mais aide le corps à se rééquilibrer et s’auto-guérir.

Combien de séances sont nécessaires ?

La plupart du temps une seule séance suffit à rééquilibrer le bébé, mais encore une fois tout dépend de la raison qui a conduit à la consultation. Dans le cas d’une plagiocéphalie par exemple, 3 séances sont souvent nécessaires.

Existe-t-il une prise en charge par la Sécurité Sociale ? ou par les Mutuelles ?

Il n’y a aucune prise en charge par la Sécurité Sociale. En revanche aujourd’hui quasiment toutes les mutuelles remboursent une partie ou l’intégralité de la séance.

****

 

Céline LAFFARGUE Ostéopathe – 7 Place Simon-Dugaleix 16440 Mouthiers-sur-Boëme.

http://www.osteopathe-mouthiers.com

 

Pour trouver un ostéopathe près de chez vous : http://www.osteopathie.org/annuaire.html

 

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs requis *

*

*