Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

Le nouveau-né dans tous ses états

Dans son premier mois, pour parfaire sa maturité cérébrale, le nouveau-né passe plus de 70% de son temps à dormir, soit en moyenne 16 à 18 heures par jour.
Sur une journée, le nourrisson va donc passer par différents états de sommeil ou d’éveil.
Il est important pour le photographe professionnel, de savoir reconnaître ces différents états, afin d’adapter son comportement au cours de la séance, et de maintenir ainsi un environnement agréable, respectueux, et rassurant pour le bébé, tout en répondant à ses besoins immédiats.

 

  • Les états de sommeil

Le cycle du sommeil chez un nouveau-né est composé de deux phases : le sommeil profond dit sommeil lent, et le sommeil léger, souvent appelé sommeil actif.

Lorsqu’il est en état de sommeil lent, le nouveau-né a les yeux fermés. Sous ses paupières closes, les yeux sont immobiles. Sa respiration est très régulière. Le bébé peut avoir quelques mouvements brusques sans pour autant basculer en état d’éveil.
Il est préférable d’effectuer les éventuels changements de positions tout en délicatesse, lors de cette phase de sommeil profond, en prenant soin de ne pas sur-stimuler le bébé, qui poursuivra alors son cycle de sommeil sans interférence.Lucie_WEB_Aline-Deguy-1

 

En état de sommeil actif, le bébé a également les yeux fermés, mais on peut observer de rapides mouvements sous ses paupières. Sa respiration est irrégulière et les mouvements sont harmonieux et contrôlés. Tout bruit soudain, ou autre manipulation risquent de déboucher sur un réveil. Le réflexe de Moro est également très fréquent.

Il est donc conseillé d’éviter toute sorte de stimulation lors de cette phase du cycle du sommeil, afin de ne pas perturber le nouveau-né qui au bout d’une vingtaine de minutes passera en état de sommeil profond.photographe spécialiste nouveau-né

La Société Française de recherche et de médecine du Sommeil, a réalisé un schéma très parlant dans lequel le cycle du sommeil est représenté par un petit train.

  • Les états d’éveil

En dehors de ces deux phases du sommeil, le bébé peut être dans différents états d’éveil. Savoir les observer pour mieux les reconnaître permettra de répondre à un éventuel besoin du tout petit au cours de la séance photo.

Quelques secondes à une dizaine de minutes avant de tomber en sommeil actif, le nouveau-né va passer par l’état somnolent.
Ses yeux peuvent être ouverts, ou légèrement entre-ouverts, le regard vide, et ses paupières lourdes. Ils peuvent également être fermés mais avec de nombreux battements de paupières.
L’état somnolent est un moment propice à de multiples sourires ou jolies mimiques.Alienor-Cassiopee-26

 

Le nouveau-né peut également être en état d’éveil alerte . Il est alors très calme et son activité motrice est à son minimum. Son regard est vif, et assez facile à capter. Son attention est soutenue. Le nouveau-né se concentre sur une source de stimulation (stimulus auditif, visuel, ou objet à sucer). C’est, vous l’aurez compris, le moment idéal, pour réaliser de beaux portraits de bébé éveillé.

photographe spécialiste nouveau-né

Le nourrisson réveillé, peut aussi passer par l’état d’éveil agité. Son activité motrice est alors très importante, les mouvements de ses bras et de ses jambes sont énergiques. Le réflexe de moro est fréquent, et de petits cris sont possibles. Lorsque bébé est dans cet état d’agitation motrice importante, il est essentiel de lui apporter un environnement sécurisant, soit en le berçant, soit en l’enveloppant dans un linge ou un tissu doux permettant de contenir ses petits bras agités,  soit encore en posant délicatement une main rassurante sur son ventre et sa tête.photographe spécialiste nouveau-né

 

Un bébé réveillé peut également passer par l’état de pleurs, avec une activité motrice et des cris intenses. Cela traduit toujours un besoin auquel il faut répondre, avec pour seul objectif le retour à son bien-être.

(Sources : Echelle de Brazelton, Evaluation du Comportement néonatal, J-Kevin Nugent, T-Berry Brazelton)

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest
  • 06/11/2015 - 15:00

    Emilie Saussez - C’est vraiment l’article qu’il me fallait pour ce week end ! Je sens que ça va faire partie de ma fiche de révision avant chaque séance nouveau né ! merci beaucoup les filles !RépondreAnnuler

    • 09/11/2015 - 15:14

      admin - Merci à vous, nous espérons que votre séance de ce week end se soit bien passée.RépondreAnnuler

  • 20/11/2015 - 11:24

    Aline - Merciiiii!!
    cette association est exactement ce qu’il me fallait vous êtes génialissimes!!RépondreAnnuler

    • 20/11/2015 - 11:50

      admin - Merci pour votre adorable message Aline.RépondreAnnuler

  • 09/01/2016 - 19:41

    fallown - Bonjour,
    Je suis vraiment très heureuse de vous lire. Je fais « régulièrement » (tout est subjectif lol) des formations à l’AFMI mais souvent prise dans le stage j’oublie de poser certaines questions et là, miracle, je trouve des réponses ici. Tout est clair et très bien expliqué et pas que dans cet article ci. Je lis d’autres articles que vous avez écrit qui me parlent vraiment. Cela me conforte vraiment dans la vision (du moins, de ce que je pense) que j’ai sur le travail de photographe. Autodidacte je cherche à m’appuyer et à réfléchir sur des bases solides que vous nous offrez là. Alors: M.E.R.C.I!RépondreAnnuler

  • 28/06/2017 - 14:12

    Quel est le meilleur moment pour photographier son bébé ? » Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né - […] Cet article pourrait aussi vous intéresser : Le nouveau-né dans tous ses états […]RépondreAnnuler

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs requis *

*

*