Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

Le lange câlin

Le lange-câlin, un traitement pour soigner la dysplasie des hanches chez le nourrisson

On ne peut évoquer ce qu’est le lange-câlin sans aborder la notion de la dysplasie des hanches chez le nouveau-né. En effet, le lange-câlin est utilisé dans le traitement de la luxation de la hanche chez les tout-petits.

La dysplasie de la hanche chez le nourrisson

La dysplasie développementale de la Hanche (DDH), ou luxation de la hanche, est une pathologie relativement fréquente chez le nourrisson puisqu’elle touche environ 1 bébé sur 1000 avec une forte prédominance chez les petites filles. Certaines études vont jusqu’à mentionner environ 6 bébés sur 1000.

La dysplasie de la hanche consiste en une anomalie du développement de l’articulation de la hanche. Celle-ci se manifeste par une mobilité anormale entre le bassin et le fémur. C’est-à-dire que la tête du fémur ne s’emboîte pas parfaitement bien dans l’articulation. À noter que ce phénomène n’est pas une malformation, mais bien une particularité.

Les signes cliniques peuvent être variés et vont de la simple instabilité discrète à la véritable luxation complète de l’articulation.

Le dépistage est réalisé durant l’examen clinique, avant la sortie de la maternité. Cet examen est quasi systématique et réitéré plusieurs fois jusqu’à l’acquisition complète de la marche de l’enfant.

Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque d’une luxation de la hanche (sans pour autant qu’il y ait bien un lien établi directement entre ces facteurs et la dysplasie de la hanche):
La position fœtale en siège,
Les antécédents familiaux,
Des anomalies orthopédiques telles que celle liée à un torticolis congénital, une mauvaise position des pieds dans le ventre de la maman,
Une diminution de la quantité de liquide amniotique au cours de la grossesse.

Lorsque le bébé présente ces facteurs de risque, une échographie est alors systématiquement réalisée avant l’âge de 1 mois.

Dès lors que les examens confirment une luxation de la hanche, il est mis en place un traitement, d’autant plus efficace que le bébé est jeune. Le traitement le plus courant est le lange-câlin, ou encore appelé lange d’abduction.

 

Le lange-câlin, ou lange d’abduction

Lorsque le dépistage clinique montre la présence d’une luxation de la hanche et que celle-ci est confirmée par radiographie, le traitement le plus fréquemment mis en place chez le nourrisson de moins de 2 mois est le port d’un lange d’abduction.
C’est le traitement le plus simple et le moins contraignant pour le bébé.

Le principe est simple : maintenir les membres inférieurs du bébé en position d’abduction maximale, c’est-à-dire « en grenouille ». Cette position permet la stabilisation de la hanche.

La contrainte est que celui-ci doit être porté 24 heures sur 24, excepté pour les bains. Le nombre de changes pour les couches ou les vêtements est limité à 4 par jour et il est souvent porté jusqu’aux 3 voire 4 mois de l’enfant.

Durant toute la période de port du lange-câlin, diverses précautions sont à prendre car il faut impérativement respecter l’écartement des cuisses.

bebe lange câlin

La technique pour changer la couche est alors bien spécifique : bien soulever les fesses de l’enfant en mettant une main directement au niveau de son dos et ne jamais rassembler ses deux pieds pour lever le bas de son corps.

Pour l’habillage, au-dessus du lange-câlin, il est important que Bébé porte des vêtements amples avec de larges ouvertures pour faciliter le passage des tenues. En dessous du lange, il est par contre important que les bodys, petite chemise, culotte, etc soient souples.

Pour dormir, compte tenu du fait que Bébé aura un peu plus chaud, il faut veiller à ne pas trop le couvrir et bien le coucher sur le dos.

Enfin, pour le transport, il faut toujours prendre bébé contre la poitrine en plaçant bien une main sous les fesses, entre les jambes pour qu’elles soient bien toujours maintenues écartées.
Dans le cosy, il est préconisé d’insérer un coussin au fond pour que les jambes puissent restées en position d’abduction.
En somme, quelle que soit la manière de transporter Bébé (bras, poussette, cosy, etc …) le maintien de la position en mode « grenouille » des jambes est indispensable.

*************

Il arrive parfois que le dépistage de la dysplasie des hanches se fasse plus tard, vers l’âge de 6 à 7 mois. Cela n’est en aucun cas grave et des traitements adaptés sont alors proposés aux parents. Le Lange-câlin est un des plus doux, mais le recours au harnais de Pavlik, au plâtrage ou même à la chirurgie orthopédique (en cas de dépistage vraiment tardif) sont autant de solutions pour traiter cette pathologie avant que la marche soit complètement acquise par l’enfant. Tous ces traitements sont sans douleur pour l’enfant même si une certaine gêne peut être ressentie au moment de la mise en place.

Quoiqu’il en soit, même si le port d’un ange câlin peut sembler un peu barbare surtout lorsque c’est son premier enfant, cela n’est en aucun cas grave et n’aura pas de conséquences sur le plan moteur.

Par ailleurs, si vous aviez réservé une séance photo nouveau-né avant de votre accouchement, le port d’un lange câlin n’est pas rédhibitoire pour envisager cette séance photo. Votre photographe saura parfaitement bien s’adapter en orientant la séance sous un aspect plutôt lifestyle que posing. Voici quelques exemples d’images réalisé avec un bébé portant un lange câlin et âgé de dix jours.

 

lange câlin

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs requis *

*

*