Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

La sécurité en 5 points clés

Etre photographe de nourrisson est un métier. Un métier fabuleux mais qui demande un savoir-être, un savoir-faire et une connaissance accrue des règles de sécurité, je pense que vous ne direz pas le contraire.

Nous avons entre nos mains ce qu’il y a de plus précieux : la vie dans toute sa splendeur !
De petits êtres neufs et fragiles et si notre rôle est de constituer pour eux leurs premiers souvenirs, il est également de le faire de la façon la plus sécurisée possible.

Voici donc les règles de base à ne jamais négliger :

1- Bien évidemment on ne pratique une séance que si l’on est en bonne santé et à jour de ses vaccins. Un virus, pas en forme ? Mieux vaut décaler votre séance, les parents préféreront un contre-temps plutôt qu’un tout-petit malade.

2- L’hygiène de vos tissus et de vos mains est essentielle !!! Ongles courts et sans vernis, c’est la base. Le dessous des ongles ou les micro-fissures du vernis sont des nids à microbes et le nouveau-né y est forcément sensible. C’est une contrainte certes, mais c’est une question de santé pour le nourrisson.

 

Photographe nouveau-né, babyposing
3- Le cerveau du bébé est bien plus petit que sa boite crânienne. Ainsi quand sa tête est secouée, le cerveau est secoué. Si sa tête n’est pas toujours parfaitement maintenue, si elle ballote soudainement car elle chute, cela peut avoir des conséquences dramatiques. Pas de petite tête entre les mains sans mains d’adultes pour la maintenir. Jamais.
Jamais, vraiment jamais.

 4- Le nouveau-né est soumis au réflexe de Moro est alors qu’il semble dormir paisiblement il peut avoir un sursaut et donc être déséquilibré et basculer s’il n’est pas dans une position sécurisée. Et on en revient au point 3 car jamais un bébé ne pourra physiologiquement supporter de ses petits poignets le poids de sa tête.

5- C’est mettre en valeur son savoir-faire et son savoir-être (et donc se démarquer) mais également participer à la sensibilisation sur la sécurité de toute la profession que de communiquer sur ses montages. Pensez-y quand vous publiez une photo réalisée par composite.

Vous agréez ? Partagez !

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest
  • 07/11/2018 - 19:40

    Mona Marchand-Arvier - Un énorme merci pour ce point sécurité tellement important. Je ferai un lien depuis mon site, je suppose que cela ne vous dérange pas.RépondreAnnuler

    • 07/11/2018 - 22:33

      Ulrike - Bien sûr vous pouvez faire un lien sans souci !RépondreAnnuler

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs requis *

*

*