Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

Le Home Studio de Wide Open Photographies près de Lille

Récemment installés dans notre nouvelle maison dans la métropole lilloise, c’est dans une pièce au 1e étage dédiée que je réalise mes séance photo naissance et grand bébé.
L’idée était de garder un côté chaleureux et « comme chez soi », car j’ai toujours eu un peu de mal avec le côté plus « froid » d’un studio.

home studio photo wide open photographies
La pièce fait 22m2 au total mais est divisée en 2.
La 1e partie, celle quand on arrive dans la pièce est un grand espace rangement dans lesquelles je mets à disposition les robes pour les séances. C’est également là où les parents peuvent se changer en toute discrétion, un miroir pour un petit coup d’oeil avant les photos étant installé. C’est enfin leur petit coin café où ils peuvent se préparer une collation. Parfois même les ainées s’y isolent pour jouer, cachés à l’abri du regard des parents!



Ensuite la plus grande partie, celle où je photographie.
Je travaille uniquement en lumière naturelle, et par chance j’ai une grande fenêtre qui me permet cela.


Nous avons eu la chance de trouver une maison ayant gardée tout son charme ancien. Et avec l’ancien, des grands placards de part et d’autre de la cheminée. La pièce fait 3m20 sous plafond, autant dire que j’ai de la hauteur!
Le top sans empiéter sur la pièce.
D’un côté toutes les couvertures et fonds avec dans le bas des jouets chinés à disposition pour les ainées, qui ont toujours beaucoup de succès.
De l’autre côté, les accessoires, les paniers dans lesquels je range tous mes wraps.
J’y range également mon chauffage et les accessoires pour les grands bébés.

Au dos du grand placard d’entrée j’y ai peint un grand mur blanc qui me sert de fond pour les portraits. Du coup pas de support encombrant à installer.
J’utilise également le parquet ancien, une autre particularité de la maison.
Enfin j’ai investi dans une banquette simili cuir blanc qui me sert de canapé pour accueillir les parents lors de la séance de leur nouveau-né, ou dépliée de « terrain de jeu » pour les séances grands bébés.


Cette pièce est finalement bien à mon image, car j’aime beaucoup que les choses aient une histoire et de multiples vies.
Je chine beaucoup et souvent ce sont ces trésors là que j’utilise en séance, que ce soit un hochet des années 70 ou une couverture tricot rétro enveloppant un nouveau-né.

Alors je vous y reçois quand? J’espère que cela vous a donné envie.

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

Le Studio de Müge

Ce studio est un Home studio mais pas tout à fait… Ca vous intrigue ?
Son studio est son ancien garage qui a été entièrement retapé et aménagé pour offrir un confort maximum. Exit la porte de garage et place à une belle baie vitrée !
Ainsi ce studio de 25m2 lui permet d’avoir un lieu dédié à proximité mais sans empiéter sur sa sphère privée.

Müge y réalise les séances nouveau-nés, grossesse et les photos de bébés (6/9mois) et elle travaille exclusivement en lumière naturelle quelle que soit la séance. Voilà donc pourquoi la baie vitrée est une nécessité.

L’ensemble de son matériel nécessaire aux séance photos est rangé au studio, c’est à dire tous les accessoires !
 

La seule chose qui ne fait pas partie du studio c’est son bureau de travail et son appareil photo. Dans son bureau elle range également ses contrats, ses supports comme les clés usb et tout ce qui lui sert « avant » et « après » sa séance photo. 

 
Le studio possède une mezzanine de 10m2, où elle range ses affaires personnelles mais aussi beaucoup de décos ou accessoires encombrants qu’elle utilise lors des minis séances de Noël.
C’est un atout logistique et pratique indéniable !S’il y a bien autre chose qui lui simplifie la vie ce sont ses deux séchoirs à linge chez elle et surtout son sèche linge ! Elle ne peut pas s’en passer. Entre son linge personnel et tous les tissus et wraps lavés après chaque séance photo cela fait beaucoup de travail à la maison. Le sèche-linge  la soulage donc pas mal.

Lorsque Müge a décidé de créer le « studio », elle a voulu un espace cocooning, elle tenait vraiment à avoir un studio chaleureux et cosy avec des couleurs douces et apaisantes. Elle voulait que le lieu dans lequel elle travaille lui ressemble.


Il était donc essentiel qu’elle y installe une table à langer,  un canapé, un coin boissons et biscuits à grignoter, un lavabo, en bref tout ce dont les parents et leur bébé ont besoin pour que la séance se déroule au mieux et qu’ils s’y sentent « comme à la maison ». 

 
 
Autre « détail » important à ses yeux : ses clients peuvent se garer juste devant le studio, c’est assez pratique, pas de problème de parking en venant au studio ! La place est à leur disposition.
 
Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

Le lange-câlin, un traitement pour soigner la dysplasie des hanches chez le nourrisson

On ne peut évoquer ce qu’est le lange-câlin sans aborder la notion de la dysplasie des hanches chez le nouveau-né. En effet, le lange-câlin est utilisé dans le traitement de la luxation de la hanche chez les tout-petits.

La dysplasie de la hanche chez le nourrisson

La dysplasie développementale de la Hanche (DDH), ou luxation de la hanche, est une pathologie relativement fréquente chez le nourrisson puisqu’elle touche environ 1 bébé sur 1000 avec une forte prédominance chez les petites filles. Certaines études vont jusqu’à mentionner environ 6 bébés sur 1000.

La dysplasie de la hanche consiste en une anomalie du développement de l’articulation de la hanche. Celle-ci se manifeste par une mobilité anormale entre le bassin et le fémur. C’est-à-dire que la tête du fémur ne s’emboîte pas parfaitement bien dans l’articulation. À noter que ce phénomène n’est pas une malformation, mais bien une particularité.

Les signes cliniques peuvent être variés et vont de la simple instabilité discrète à la véritable luxation complète de l’articulation.

Le dépistage est réalisé durant l’examen clinique, avant la sortie de la maternité. Cet examen est quasi systématique et réitéré plusieurs fois jusqu’à l’acquisition complète de la marche de l’enfant.

Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque d’une luxation de la hanche (sans pour autant qu’il y ait bien un lien établi directement entre ces facteurs et la dysplasie de la hanche):
La position fœtale en siège,
Les antécédents familiaux,
Des anomalies orthopédiques telles que celle liée à un torticolis congénital, une mauvaise position des pieds dans le ventre de la maman,
Une diminution de la quantité de liquide amniotique au cours de la grossesse.

Lorsque le bébé présente ces facteurs de risque, une échographie est alors systématiquement réalisée avant l’âge de 1 mois.

Dès lors que les examens confirment une luxation de la hanche, il est mis en place un traitement, d’autant plus efficace que le bébé est jeune. Le traitement le plus courant est le lange-câlin, ou encore appelé lange d’abduction.

 

Le lange-câlin, ou lange d’abduction

Lorsque le dépistage clinique montre la présence d’une luxation de la hanche et que celle-ci est confirmée par radiographie, le traitement le plus fréquemment mis en place chez le nourrisson de moins de 2 mois est le port d’un lange d’abduction.
C’est le traitement le plus simple et le moins contraignant pour le bébé.

Le principe est simple : maintenir les membres inférieurs du bébé en position d’abduction maximale, c’est-à-dire « en grenouille ». Cette position permet la stabilisation de la hanche.

La contrainte est que celui-ci doit être porté 24 heures sur 24, excepté pour les bains. Le nombre de changes pour les couches ou les vêtements est limité à 4 par jour et il est souvent porté jusqu’aux 3 voire 4 mois de l’enfant.

Durant toute la période de port du lange-câlin, diverses précautions sont à prendre car il faut impérativement respecter l’écartement des cuisses.

bebe lange câlin

La technique pour changer la couche est alors bien spécifique : bien soulever les fesses de l’enfant en mettant une main directement au niveau de son dos et ne jamais rassembler ses deux pieds pour lever le bas de son corps.

Pour l’habillage, au-dessus du lange-câlin, il est important que Bébé porte des vêtements amples avec de larges ouvertures pour faciliter le passage des tenues. En dessous du lange, il est par contre important que les bodys, petite chemise, culotte, etc soient souples.

Pour dormir, compte tenu du fait que Bébé aura un peu plus chaud, il faut veiller à ne pas trop le couvrir et bien le coucher sur le dos.

Enfin, pour le transport, il faut toujours prendre bébé contre la poitrine en plaçant bien une main sous les fesses, entre les jambes pour qu’elles soient bien toujours maintenues écartées.
Dans le cosy, il est préconisé d’insérer un coussin au fond pour que les jambes puissent restées en position d’abduction.
En somme, quelle que soit la manière de transporter Bébé (bras, poussette, cosy, etc …) le maintien de la position en mode « grenouille » des jambes est indispensable.

*************

Il arrive parfois que le dépistage de la dysplasie des hanches se fasse plus tard, vers l’âge de 6 à 7 mois. Cela n’est en aucun cas grave et des traitements adaptés sont alors proposés aux parents. Le Lange-câlin est un des plus doux, mais le recours au harnais de Pavlik, au plâtrage ou même à la chirurgie orthopédique (en cas de dépistage vraiment tardif) sont autant de solutions pour traiter cette pathologie avant que la marche soit complètement acquise par l’enfant. Tous ces traitements sont sans douleur pour l’enfant même si une certaine gêne peut être ressentie au moment de la mise en place.

Quoiqu’il en soit, même si le port d’un ange câlin peut sembler un peu barbare surtout lorsque c’est son premier enfant, cela n’est en aucun cas grave et n’aura pas de conséquences sur le plan moteur.

Par ailleurs, si vous aviez réservé une séance photo nouveau-né avant de votre accouchement, le port d’un lange câlin n’est pas rédhibitoire pour envisager cette séance photo. Votre photographe saura parfaitement bien s’adapter en orientant la séance sous un aspect plutôt lifestyle que posing. Voici quelques exemples d’images réalisé avec un bébé portant un lange câlin et âgé de dix jours.

 

lange câlin

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

La tête de bébé et ses spécificités

 

Nous l’évoquons souvent, la tête d’un nouveau-né est bien trop lourde pour que bébé puisse la maintenir seul. Les muscles, les tendons et les nerfs de son cou sont encore délicats, il faut donc toujours lui maintenir la tête lorsque vous le soulevez et le prenez dans vos bras.


A la naissance, les os du crâne ne sont pas soudés les uns aux autres.
Ils sont reliés par deux membranes :
– La fontanelle antérieure (ou grande fontanelle), située sur le dessus de sa tête. C’est une partie du crâne non ossifiée à la naissance. Cette membrane est élastique mais pas fragile. Elle a la forme d’un losange situé à la jonction des os pariétaux et des os frontaux et se ferme normalement entre 12 et 18 mois.
– La fontanelle postérieure (ou petite fontanelle), qui est triangulaire, est beaucoup plus petite et habituellement fermée à la naissance chez le nouveau-né à terme.

Sachez que les fontanelles bombent lorsque bébé crie et il est possible de les voir battre au même rythme que le cœur. Ces parties doivent être touchées avec beaucoup de délicatesse.

 

Lors d’une naissance par voie basse, un chevauchement des structures, dû au modelage des os crâniens, se produit parfois et la pression exercée sur le crâne de bébé déforme la tête, ceci n’est pas inquiétant et elle reprend sa forme sous quelques semaines.

Notez que pour une naissance par césarienne, la tête est généralement ronde et symétrique.
Il est également possible de remarquer une masse molle et violacée présente sous le cuir chevelu. Il s’agit de la bosse séro-sanguine, causée par une accumulation de sang au moment des contractions lorsque le col de l’utérus n’est pas encore à dilatation complète. Elle disparait sans laisser de traces en une semaine.

 

 

A la naissance, un bébé mesure environ 50 cm et son périmètre crânien est lui d’environ 34 cm. Sa tête a donc un volume très important. Le cerveau de bébé pèse quant à lui environ 400 g.
Ainsi, étant beaucoup plus petit que la boîte crânienne, il est également plus fragile que celui d’un adulte. Il est essentiel de le préserver des secousses et autres mouvements brusques.
Dans les deux années qui vont suivre, la tête de bébé va connaitre la période de croissance la plus importante de sa vie (la plupart des enfants de deux ans ont une circonférence crânienne de 48 cm environ) car son cerveau connait un développement physique incroyable.

Certains bébés naissent avec un léger duvet sur le crâne, bien souvent noir. Cette première « chevelure » disparaitra au bout de quelques mois pour laisser place à des cheveux plus épais et généralement plus clairs.

 


Sachez enfin que malgré le fait que les fontanelles soient des zones sensibles que vous devez préserver des chocs violents, cette partie est plus résistante qu’on ne le pense. Vous pouvez donc laver la tête de votre bébé et lui retirer les croûtes de lait sans crainte.

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

Le Home Studio de Mercuryo Photography

Dans sa maison Yolanda a réussi a aménager un lieu dédié aux séances nouveau-né et maternité. Ce Home studio fait 24m2, parfait pour chauffer la pièce à 26 degrés pour ses petits nouveau-nés.
Elle travaille exclusivement en lumière naturelle grâce à deux grandes fenêtres qui lui permettent d’avoir une lumière tout au long de la journée. Les voilages permettent de la diffuser en douceur.

Tout a été pensé pour correspondre à ses souhaits et au rendu qu’elle voulait : « Mon parquet est clair et la peinture est un blanc « froid » (j’ai changé 3 fois le blanc des murs avant de trouver celui que je voulais ! Donc c’est un détail important ). »
Ainsi Yolanda n’a pas de fonds de studio à proprement parler et ce sont ses murs, à la couleur bien choisie 😉 qui lui servent de fonds.


Coté matériel, elle a son beanbag et quelques petits paniers mais elle ne les utilise pas systématiquement, ainsi que des couvertures et wraps (tous fait mains en Italie).
Les couvertures sont rangées dans ses malles et les wraps sont suspendus.

 

studio photo Haguenau

Voilà donc son petit home-studio qu’elle a imaginé lorsqu’elle a acheté sa maison il y a deux ans. Mais la vie est parfois curieuse et elle va repartir dans un nouveau projet dans quelques mois car elle va s’installer à Haguenau en Alsace cet été.
Affaire à suivre !

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest