Association de Photographes Spécialistes du Nouveau-Né » Regroupement de photographes cherchant à promouvoir de bonnes pratiques autour des séances photo nouveau-né

Vous êtes nombreux à nous écrire pour savoir où trouver du matériel ou des accessoires pour vos séances nouveau-né. Nous nous sommes dit qu’un article serait l’occasion de recenser et de partager quelques unes de nos boutiques coup de coeur

En premier lieu il y a l’indispensable bean-bag. Le Bean-bag c’est ce pouf circulaire sur lequel on peut poser bébé en toute sécurité durant les séances nouveau-né

Nous vous rappelons combien cet accessoire est celui à avoir. Les surperpositions de matelas ou couverture ou tout autre bricolage pour remplacer ce « pouf » feraient prendre des risques inconsidérés à votre petit modèle.

Vous en trouverez (ainsi que tout un tas d’accessoires) ici :
Un des pionniers : https://www.shootbaby.co.uk
Un des novateurs : http://palomaschellshop.com

Estelle vous recommande celui de Paloma, voici pourquoi : « Comme je travaille à domicile en lumière naturelle (qui est donc changeante au fil de la séance) il me permet de tourner l’ensemble comme je le souhaite sans devoir défaire mes backdrops. Aussi sa hauteur est top pour mon dos. »

Attention, en général votre bean-bag sera livré vide, il convient donc d’acheter les billes pour le garnir, vous en trouverez très facilement sur internet

Les fonds de tissu et même les wraps vous pouvez les acheter dans les grandes enseignes de tissus vendus au mètre. Ainsi pas de mauvaises surprises ni pour la texture, ni pour la couleur !
Voici toutefois quelques unes de nos boutiques favorites en ligne.

Pour des fonds simples et doux Estelle et Lucia recommandent
https://alittlelifefabrics.com.au ou https://www.thenewbornpropshop.com

Pour des choses plus variées :

https://rosesandruffles.bigcartel.com

https://www.onesheeptwosheep.com
https://theoriginalphotoblocksprops.com
https://www.arbackdrops.com
https://www.dutchstyleshop.com

Pour les flokati et tous les divers accessoires, la liste est longue !
Sachez toutefois que les accessoires sont vraiment optionnels. Il est préférable de bien maitriser la façon de poser le bébé, la physiologie du nouveau-né et son boitier avant de se lancer dans des poses avec accessoires.
Ce n’est pas l’accessoire qui fera une jolie photo mais bien la maitrise du photographe 😉

Pour la multitude d’accessoires, les magnifiques Flokati et la rapidité :
www.atrezofotoinfantil.fr et https://lashangri.bigcartel.com/

Mélissa et Ulrike vous recommandent la simplicité et la beauté des accessoires de https://www.allnewbornprops.com

Le chouchou de Yolanda c’est https://www.uffstore.com et Marie Elise vient de créer Mama Props et vous pouvez trouver ses créations sur ce groupe.

Véra aime prendre ses contenants chez https://soansprops.bigcartel.com

Mais il y a également :
https://www.itsybitsyblooms.com
https://www.newbornprops.eu/pl/
https://theoriginalphotoblocksprops.com
https://www.newbornprops.eu
https://mamamada.com/en

N’oubliez pas de fouiner sur Etsy on n’y trouve de vraies merveilles (comme MoonlightLittleKnits) et parfois dans les magasins du quotidien.

Enfin, pour de ravissantes petites tenues : https://makewithlove.bigcartel.com

Bon shopping !

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

Vous l’avez peut-être vu passer sur les réseaux sociaux au mois de décembre : l’Association s’ouvrait à de nouveaux membres !

Les candidats devaient fournir un dossier assez complet afin de nous permettre d’étudier les candidatures.
Pourquoi ? Comment ?

Nous allons vous dévoiler un peu les coulisses de cette ouverture.

Tout d’abord nous ne pouvons pas accueillir tous les photographes simplement car nous ne sommes pas une Association de Photographes mais bien une association de SPECIALISTES.

Le photographe spécialiste est un photographe qui a du savoir-faire, des aptitudes et des connaissances poussées dans un domaine particulier de la photographie, en l’occurrence le nourrisson.
La première étape était donc de vérifier que les postulants avaient acquis une certaine expérience, réalisaient un nombre raisonnable de séances nouveau-né et avaient des connaissances particulières acquises soit par le biais d’un cursus scolaire ou des formation(s) dans cette spécialité.

Et ensuite ?
Ensuite, de différentes façons, avec des critères objectifs, nous avons étudié le travail de chacun afin de nous assurer de la qualité du travail fourni en fonction de différents critères, de la façon de communiquer, de la cohérence des tarifs (un photographe Spécialiste -tout comme n’importe quel spécialiste- a une charge de travail, des besoins en matériel, logiciel et temps qui influent sur ses tarifs) et bien sûr que l’intimité et la sécurité des nouveaux-nés étaient respectés.

Notre crédo était le respect de notre charte et il nous est arrivé de ne pas pouvoir retenir des candidats dont le travail était de grande qualité mais pas en accord avec notre charte.
Il n’y a pas qu’une seule façon d’entrevoir la photographie du nouveau-né et nous sommes ouverts à différents styles mais, pour l’APSNN il est primordial de respecter l’idée que LE BEBE est un petit être au centre de notre attention. Le but n’est pas de le mettre en scène mais de le mettre en valeur dans tout ce qu’il a de plus fragile, de plus beau et de plus merveilleux.

Enfin il était important à nos yeux de mesurer leur motivation car de leur implication dépend forcément la vie de l’Association.

Petit à petit, après des heures d’épluchage chacune de notre côté, une longue réunion de débriefing, nous avons choisi des photographes différents et talentueux que nous sommes fières de vous présenter !

Julien Castagnet

Bella Véra Studio

Yolanda Mercurio

Mélissa Valentyn

Marie Elise



Ces 5 photographes nous aideront donc à accomplir les missions de promotion d’une certaine éthique de travail, basée sur le respect des bébés et de leur famille et à informer le grand public et particulièrement les parents, sur ce type de photographie afin que leurs choix soient éclairés.

Bienvenue à eux !

Merci aussi à tous les photographes qui ont postulé, merci à ceux qui nous ont écrit de gentils messages quand bien même nous refusions leur candidature, merci de votre compréhension et nous l’espérons merci de continuer à véhiculer les bons messages afin de faire avancer notre profession dans le bon sens.


Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest

 

 

Toutes les photos que nous pouvons admirer sur internet, ou les réseaux sociaux font rêver.
Elles sont belles, elles sont parfaites et parfois relèvent de l’impossible.

Impossible pas tant que ça…
Car derrière ces photos qui fascinent, il y une règle des plus importantes à retenir quand on photographie un nouveau-né : la sécurité.

 

Crédit photo – Marjorie Sciarrino

 

 

 

Bon nombre de ces photos ne sont donc pas la réalité pure. Bien évidemment qu’un nouveau-né de quelques jours ne tient pas sa tête tout seul entre ses mains, même si ces photos peuvent laisser penser le contraire.
Il y a derrière un travail important de la part du photographe. Un travail de mise en sécurité du bébé de ne pas le laisser seul dans une position dangereuse et enfin un travail de post-traitement.
Il s’agit là de photos composées : au cours de la séance le photographe doit prendre 2 photos en toute sécurité pour ensuite en créer une lors du post-traitement. Les mains qui tiennent ou le beanbag qui retient n’apparaitront plus pour laisser plus de magie à l’instant.

 

 

Crédit photo – Aline Deguy

 

Mais il nous semblait important de garder cela en tête.
Nous avons donc toutes réfléchi à l’association pour mettre en avant une façon de sensibiliser les parents et les photographes sans l’expérience d’une formation qui ne peuvent deviner l’envers d’une photo.
Nous avons ainsi créé une étiquette à apposer sur la photo composite.

L’idée n’est pas de dire « cette photo est truquée », mais bien au contraire de souligner le travail apporté à travers  « une pose faite en toute sécurité ».

 

 Crédit photo – Bella Véra Studio photo

 

 

Cette étiquette est téléchargeable gratuitement sur notre site.
Elle a été créée et dupliquée en 2 teintes afin de s’adapter aux différentes photos.
Afin que la prévention et l’information soit complète, ajouter en commentaire « cette photo a été réalisée par montage, ne pas reproduire sans expérience » nous semble vraiment indispensable. Pensez y 😉

Télécharger le logo

 

 

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest
  • 28/11/2018 - 12:23

    Sébastien Gigé - J’aime ce que vous faites, j’espère bientôt pouvoir faire une formation auprès de vous le temps de me faire un peu de trésorerie.

    Cordialement^^RépondreAnnuler

Ensemble pour une photographie respectueuse des nouveau-nés 
Ouverture de l’APSNN 2019

Vous avez été nombreux à nous le demander et nous vous l’avions promis, mais nous souhaitions absolument faire les choses bien, et cela nous a demandé temps, réflexion et organisation.
C’est donc avec beaucoup de joie, que nous vous annonçons aujourd’hui, l’ouverture prochaine de l’APSNN à de nouveaux photographes spécialistes du nourrisson.

Notre beau métier étant en constante évolution,  il nous semble important de continuer de le faire grandir et avancer dans la bonne direction.
Aussi, nous sommes sûres que d’autres photographes spécialistes du nouveau-né seraient très heureux et motivés pour se joindre à nous, et apporter leur pierre à l’édifice.

Nous souhaitons accueillir, dès le mois de janvier 2019, des photographes professionnels, hommes et/ou femmes, expérimentés, respectueux de notre Charte, et partageant avec nous, les valeurs de l’APSNN.

Les photographes souhaitant rejoindre l’association devront dans un premier temps, répondre aux pré-requis de base suivants :

  • être photographe professionnel, clairement spécialiste des photos de nouveau-nés, que ce soit en studio (posing) ou à domicile (lifestyle),
  • être formé et/ou justifier d’au moins 3 années d’expérience,
  • présenter sur son site internet et ses réseaux sociaux, un travail de qualité, ainsi que des photographies respectueuses du bébé, de son bien-être et de sa sécurité,
  • pratiquer des tarifs cohérents permettant la pérennité de leur entreprise.

Constitution du dossier de candidature

Votre profil correspond et vous souhaitez rejoindre l’association en tant que membre sympathisant, pour vous aussi promouvoir une photographie qualitative et respectueuse ? 
Adressez-nous vite votre dossier de candidature, par e-mail à contact@photographe-bebe-apsnn.com, en y joignant les éléments ci-dessous : 

  • Lettre de motivation
  • N° de SIRET
  • Attestation d’assurance RC
  • Site internet
  • Liens vers vos réseaux sociaux
  • Galeries de deux séances nouveau-né complètes
  • Photos avant et après montage, pour les photographes pratiquant et présentant des poses nécessitant un composite.
  • Plaquette tarifaire
  • Liste détaillée des formations effectuées avec justificatifs (factures, feuille d’émargement …)

Evaluation des candidatures

L’ensemble des dossiers sera évalué en décembre par le Conseil d’Administration de l’association.
Il est à noter qu’en raison d’une grande charge de travail, le Conseil d’Administration, étudiera avec la plus grande attention, tous les éléments remis et donnera une réponse non motivée.
Les photographes remplissant l’ensemble des pré-requis, et dont le dossier aura été validé, se verront alors proposer une place de membre sympathisant, au sein de l’APSNN.

Engagement du nouveau membre APSNN

Pour pouvoir rejoindre officiellement l’association, les candidats retenus devront par la suite s’engager à :

Les membres sympathisant disposeront du macaron de membre de l’APSNN et pourront se prévaloir de l’association, au même titre que les membres fondatrices.

Planning

Date limite d’envoi de votre dossier : 03/12/18.
Annonce publique des nouveaux membres de l’APSNN : 15/01/19

Ensemble, sensibilisons et faisons rayonner les valeurs de l’APSNN, pour une photographie responsable et toujours plus respectueuse ! Nous comptons sur vous !

 

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest
  • 19/11/2018 - 11:21

    Rousseaux Valérie - Bonjour,
    Est-ce pour la Belgique?
    Y aura t il encore une phase de candidatures l’an prochain?
    MerciRépondreAnnuler

  • 03/12/2018 - 12:19

    Tiphaine Bittard - Bonjour,

    c’est une très bonne nouvelle! Malheureusement j’en prends connaissance trop tard… Ouvrirez-vous de nouveaux les candidatures dans un an?

    Merci!RépondreAnnuler

    • 14/12/2018 - 22:46

      Ulrike - Bonjour, Oui il est fort probable que nous renouvelions dans un an 😉RépondreAnnuler

Etre photographe de nourrisson est un métier. Un métier fabuleux mais qui demande un savoir-être, un savoir-faire et une connaissance accrue des règles de sécurité, je pense que vous ne direz pas le contraire.

Nous avons entre nos mains ce qu’il y a de plus précieux : la vie dans toute sa splendeur !
De petits êtres neufs et fragiles et si notre rôle est de constituer pour eux leurs premiers souvenirs, il est également de le faire de la façon la plus sécurisée possible.

Voici donc les règles de base à ne jamais négliger :

1- Bien évidemment on ne pratique une séance que si l’on est en bonne santé et à jour de ses vaccins. Un virus, pas en forme ? Mieux vaut décaler votre séance, les parents préféreront un contre-temps plutôt qu’un tout-petit malade.

2- L’hygiène de vos tissus et de vos mains est essentielle !!! Ongles courts et sans vernis, c’est la base. Le dessous des ongles ou les micro-fissures du vernis sont des nids à microbes et le nouveau-né y est forcément sensible. C’est une contrainte certes, mais c’est une question de santé pour le nourrisson.

 

Photographe nouveau-né, babyposing
3- Le cerveau du bébé est bien plus petit que sa boite crânienne. Ainsi quand sa tête est secouée, le cerveau est secoué. Si sa tête n’est pas toujours parfaitement maintenue, si elle ballote soudainement car elle chute, cela peut avoir des conséquences dramatiques. Pas de petite tête entre les mains sans mains d’adultes pour la maintenir. Jamais.
Jamais, vraiment jamais.

 4- Le nouveau-né est soumis au réflexe de Moro est alors qu’il semble dormir paisiblement il peut avoir un sursaut et donc être déséquilibré et basculer s’il n’est pas dans une position sécurisée. Et on en revient au point 3 car jamais un bébé ne pourra physiologiquement supporter de ses petits poignets le poids de sa tête.

5- C’est mettre en valeur son savoir-faire et son savoir-être (et donc se démarquer) mais également participer à la sensibilisation sur la sécurité de toute la profession que de communiquer sur ses montages. Pensez-y quand vous publiez une photo réalisée par composite.

Vous agréez ? Partagez !

Envoyerun message Partager sur Facebook Partager surtwitter Partager surPinterest